Le scope 3 des émissions de CO2 : le plus impactant pour une entreprise

Comprendre les Scopes et leur importance pour réduire l'empreinte carbone

Lorsqu'il s'agit de mesurer et de réduire les émissions de CO2, les entreprises se concentrent souvent sur trois catégories principales, appelées "scopes". Ces scopes permettent de catégoriser les différentes sources d'émissions et d'élaborer des stratégies adaptées pour chaque type. Parmi ces trois scopes, le scope 3 est souvent le plus impactant et le plus complexe à gérer.


1 . Quelle est la définition des scopes ?


Scope 1 : Les émissions directes


Le scope 1 inclut toutes les émissions de gaz à effet de serre (GES) directement produites par les activités de l'entreprise. Cela comprend, par exemple, les émissions des véhicules de l'entreprise et des installations industrielles.


Scope 2 : Les émissions indirectes de l'énergie


Le scope 2 couvre les émissions indirectes liées à l'énergie achetée et consommée par l'entreprise, comme l'électricité, la chaleur et la vapeur. Bien que ces émissions ne soient pas produites directement par l'entreprise, elles résultent de sa consommation d'énergie.


Scope 3 : Les autres émissions indirectes


Le scope 3 englobe toutes les autres émissions indirectes qui se produisent tout au long de la chaîne de valeur de l'entreprise. Cela inclut les émissions générées par les fournisseurs, le transport des marchandises, l'utilisation des produits par les clients, ainsi que la fin de vie des produits (recyclage ou mise en décharge).


Loopipak remplace le carton : élimination des déchets cartons et plastiques

2 . Pourquoi le Scope 3 est-il le plus impactant ?


Volume des émissions : 

Pour de nombreuses entreprises, les émissions du scope 3 représentent la majorité de leur empreinte carbone. Par exemple, les émissions liées à la fabrication des matières premières, au transport des produits et à l'utilisation finale des produits peuvent être bien plus importantes que celles des scopes 1 et 2 combinés.


Complexité de la gestion : 

Contrairement aux émissions des scopes 1 et 2, qui peuvent être mesurées et contrôlées plus facilement, les émissions du scope 3 sont réparties sur de nombreux acteurs et processus différents. Cela rend leur quantification et leur réduction particulièrement complexes.


Chaîne de valeur : 

Les émissions du scope 3 englobent toute la chaîne de valeur, y compris les fournisseurs et les clients. Pour réduire ces émissions, les entreprises doivent collaborer étroitement avec leurs partenaires commerciaux et encourager des pratiques durables à chaque étape du cycle de vie de leurs produits.


3. L'urgence d'agir sur le Scope 3


Pour une entreprise engagée dans la réduction de son empreinte carbone, s'attaquer au scope 3 est crucial. Cela implique de :


  • Travailler avec les fournisseurs pour adopter des pratiques de production plus durables.

  • Optimiser la logistique pour réduire les émissions de transport.

  • Encourager les consommateurs à utiliser et à éliminer les produits de manière écologique.

4. En quoi Loopipak aide l'entreprise dans son scope 3?


Loopipak aide les entreprises à réduire leur empreinte carbone dans le scope 3 en proposant des solutions d'emballage réutilisables et durables. En réduisant l'utilisation d'emballages jetables, les entreprises peuvent diminuer leur consommation de ressources, leurs émissions de CO2 liées à la production et à l'élimination des emballages, ainsi que les transports nécessaires pour l'approvisionnement en emballages et l'élimination des déchets. En intégrant les solutions Loopipak, les entreprises peuvent donc contribuer à réduire significativement leur impact environnemental dans le scope 3.


5. Conclusion


Réduire les émissions du scope 3 est un défi, mais aussi une opportunité significative pour les entreprises de se démarquer en tant que pionniers en durabilité. En s'engageant à réduire ces émissions, les entreprises peuvent non seulement améliorer leur impact environnemental, mais aussi renforcer leur résilience et leur réputation dans un marché de plus en plus conscient des enjeux climatiques.


Loopipak 11 juin 2024
Partager cette publication

5 raisons incontournables de réutiliser les emballages dans les entrepôts